· 

Le Coronavirus et la coquille de l’œuf.

Le coronavirus nous a confiné dans notre coquille durant la période de Pâques.

Sans vaccin et sans médicament, il nous faut augmenter notre immunité.

Etre Positif , augmenter les vibrations positives et participer à cette grande mutation en Harmonie.


Quelle coïncidence : Le coronavirus nous confine dans notre coquille.

La période de Pâques est symbolisée l’œuf.

Le poussin a tous les éléments nutritifs nécessaires à sa croissance et son développement dans le blanc d’œuf.

Ensuite, il casse sa coquille pour découvrir le monde.

 

Le corona nous a obligé à rester dans notre coquille.

Il nous amène à nous recentrer sur notre être intérieur, notre richesse, notre créativité, à développer notre potentiel, à redécouvrir notre relation à l’autre et à trouver en nous qui nous sommes et tous les éléments qui permettent notre développement avant de ressortir dans le monde pour le transformer.

Le confinement nous fait ressentir ce à quoi et à qui nous attachons de l’importance, à nous rendre compte de ce qui est accessoire.

 

Personnellement, je constate aussi que je range, je nettoie des coins oubliés comme si nécessairement tout devait être en ordre au cas où il m’arriverait quelque chose. Une autre possibilité est mettre en ordre à l’intérieur de notre habitation pour mettre de l’ordre à l’intérieur de nous avant de sortir à l’extérieur.

 

En effet, le nettoyage et le rangement augmentent les vibrations positives d’une pièce et celles-ci augmentent les nôtres.

J’ai nettoyé à fond ma petite salle de bain, tout, tout, tout à fond : quelle vibration positive s’en dégage et comme j’en profite en prenant un bon bain. La salle de bain est entretenue régulièrement, cependant nettoyer à fond et le faire soi-même en change la perception.

Je redécouvre la richesse de ma bibliothèque des livres lus ou non lus, de ceux qui ont été achetés pour mes enfants et qui peuvent être transmis à mes petits-enfants.

 

Les couleurs prédominantes de cette période sont le jaune et le blanc aussi bien dans la nature que dans les habits liturgiques.

Le jaune du forsythia, des jonquilles  et le blanc des fleurs des arbres fruitiers. Le soleil et la lumière.

Sans le soleil, la Vie  et la lumière n’existent pas. La lumière c’est la résultante de l’arc en ciel et donc de toutes les couleurs.

 

Pâques c’est la résurrection du Christ, sa renaissance. La victoire de la Vie sur la mort.

Il a dénoncé les pouvoirs en place, les pratiques, lois, rites et rituels établis par les grands prêtres et qui ne répondaient pas à l’ordre divin.

Il enseignait une règle simple qui pouvait sans exception être appliquée par chacun, pauvre ou riche : Aimer vous les uns les autres.

Il était vraiment un humain avec ses peurs et ses angoisses puisqu’il a demandé à son père de pouvoir échapper à ce sacrifice. Et là, il n’a pas été exaucé, il a été crucifié.

 

Ceci met en lumière que nos épreuves même incomprises sont là pour nous amener vers un mieux, vers un autre horizon, pour nous faire comprendre ce que nous ne voulons pas entendre, pour nous donner confiance en nous…..pour nous faire évoluer et faire évoluer le monde.

 

Par rapport au virus, il fait son œuvre, il n’existe ni vaccin, ni médicament.

L’univers nous réclame par cette maladie virale une grande remise en question, une mutation fondamentale, la considération et la reconnaissance que cela ne tourne pas rond et que nous devons changer et rétablir une harmonie dans l’Univers.

 

La seule solution pour nous est d’augmenter notre immunité en cherchant le positif en toute chose, en augmentant notre optimisme, nos vibrations positives, en nous aimant nous-mêmes ce qui est souvent difficile, en aimant l’autre et la nature.

Le message du Christ est que nous sommes des êtres divins, des enfants de Dieu, de l’Univers.

Nous sommes sur terre pour révéler notre être divin.

Le seul mot est AMOUR de moi, des autres, de la nature afin de rétablir l’harmonie.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0