L'éducation Chrétienne, la Spiritualité

L’éducation catholique a eu un impact majeur durant ma tendre enfance.

Je me sentais bien dans ces lieux qui me ressourçaient en énergie.

Actuellement, vu la radiesthésie et les connaissances des anciens sages, du chamanisme, je remets pas mal de choses à leur juste place et j’honore aussi des pratiques qui avaient tout leur sens.

Elles ont cependant beaucoup plus de sens quand elles sont évaluées dans un univers où tout est interconnecté.

Le baptème

Née dans une famille catholique très pratiquante, j’ai été étonnée de trouver certains propos dans le livret des premiers souvenirs que ma maman a écrit qui démontre l’impact que la religion peut avoir.

 

A l’époque, il fallait être baptisé le plus rapidement possible car s’il arrivait quelque chose, on n’allait pas au ciel en tant que non baptisé.

 

 


 

Pour le baptême, maman m’a confectionné une superbe robe blanche en organdi brodé et elle a écrit : « maman a été très heureuse de m’accueillir à mon retour, étant vraiment  enfant de Dieu, elle me chérissait davantage «.

Le baptème permettait que ma mère m’aime davantage.

Je pouvais enfin recevoir plus d’amour.

 

Le Jubé

Quand j’étais petite, j’accompagnais mon papa à toutes les messes qu’il jouait en tant qu’organiste.

 

Je me sentais bien et en plus, j’avais le privilège d’être au jubé.

 

J’apprenais à chanter et d’ailleurs les chants religieux sont ceux que je connais encore.

 

Je me sentais bien, je me sentais grande, honorée, privilégiée en harmonie et enveloppée dans un manteau de protection.


Le mal de dents

Dès que j’ai pu aller seule à la chapelle, qui à l’époque était toujours ouverte, si j’avais mal aux dents, maman m’envoyait prier Sainte Rita. Et effectivement, cela devait avoir un effet puisque j’y suis retournée à plusieurs reprises.

C’est la Sainte des causes impossibles, en positif, je dirais que c’est la Sainte de tous les possibles.

Sa vie m’a pas mal marqué car elle avait demandé si ses fils tournaient mal que le Seigneur les reprennent. C’est ce qui est arrivé.

A la naissance de chacun de mes enfants, comme « mes enfants ne sont pas mes enfants et que je ne suis que l’arc qui dirige la flèche »selon Khalil Gibran-, je les ai donnés à l’univers afin qu’ils concrétisent leur mission de vie.

 

Retrouver l'argent que j'ai perdu

Le vendredi soir, j’avais droit d’aller chercher non loin de chez nous un sachet de frites qui coûtait six francs avec de la moutarde.

 

En arrivant à la friterie, je constate que j’ai perdu mon argent. Je rentre donc à la maison et maman me dit simplement retourner et de prier Saint Antoine pour les retrouver.

 

Sur le chemin qu’elle ne fut pas mon étonnement lorsque je trouvais 20 Frs c’est-à-dire trois fois plus que ce que j’avais pris pour y aller.

 


 

Quand vous avez perdu un objet, appelez Saint Antoine, il ne demande que cela et vous retrouvez votre objet.

 

Il faut bien sur le demander avec le cœur et non pour se prouver que son invocation est efficace.

 

L'eau Bénite

Jésus était mon grand copain, mon ange gardien et le signe de croix avec l’eau bénite me protégeait le matin quand je partais à l’école.

 

En fait , le signe de croix correspond également à la connexion aux 4 points cardinaux, aux 4 éléments.

 

Quel bonheur de se savoir protégé et en sécurité !

Nous n’offrons plus cela aux enfants actuellement et pourtant savoir que quelqu’un nous protège est vraiment bénéfique.

 

 


La première communion

Étant très pieuse, je voulais absolument pouvoir recevoir Jésus, faire ma première communion.

 

Là, ma mère m’avait promis d’en parler à Monsieur le Curé qui émit un NON catégorique car je ne savais pas lire.

 

De quel droit pouvait- il me refuser cela ?

 

Il ne m’a même pas adressé la parole, il ne m’a pas posé de questions, il ne m’a pas regardé et n’a même pas discuté avec moi, il ne connaît rien de moi.


 

Pourtant je savais que Jésus aurait été d’accord.

Je crois que c'est le premier événement qui m'a fait prendre une distance par rapport aux humains qui interprètent le message du Christ, qui appliquent des règles et se réfugient derrière des concepts.

 

Diriger le chapelet

Durant les années primaires, dès que j’ai su bien lire vu que les religieuses se faisaient plus rares, c’est moi qui animais le chapelet du mois de mai en l’honneur de la Vierge Marie.

 

Durant ce mois de mai, je mettais un vase avec des fleurs fraîches devant la statue de la Vierge.

 

Ce n’est que récemment que j’ai appris qu’elle était la protectrice de notre terre.

 

 


 

Vu l’harmonie que je trouvais dans les lieux sacrés, l’église ou la chapelle, je me sentais protégée, en harmonie, j’étais moi-même et écoutée et aimée.

 

Un sens nouveau aux pratiques anciennes


Maintenant avec certaines connaissances soit du cours de radiesthésie, soit du chamanisme, certaines pratiques ont pleinement leur sens et leur valeur.

 

L’encens

Il existe une multitude d'encens et notamment l'encens de purification.

Dans le temps en entrant dans l'église pour un office, on sentait encore l'encens.

 

L’encens avant un office à l’église avait pour fonction de purifier les lieux : en effet, les personnes qui se rendent à l'église peuvent avoir des sentiments de tristesse, de la dysharmonie et donc y laisser leurs vibrations.

Il est donc utile de purifier le lieu afin que tous les fidèles soient accueillis dans une vibrations saine et harmonieuse.

Nous nous sentons bien dans certaines églises, car l’air est léger, l’atmosphère calme, reposante, favorable au recueillement et en dysharmonie dans d'autres.

 

L’eau bénite et le signe de croix

 

J'ai appris qu’en tant que baptisée, je pouvais bénir l’eau, le pain, la nourriture en faisant 4 signes de croix ,paume de la main vers le bas: un pour le Père, un pour le Fils et un pour le Saint Esprit et un pour Amen, ainsi soit-il.au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen.

En effet, là nous sommes en relation avec la création, les 4 éléments qui sont indispensables à la vie: l'eau, la terre, le feu et l'air

 

Les lignes de cuivre et sainte Rita.

 

Les lignes géomagnétiques de cuivre étaient fréquentes dans les églises et elles sont guérisseuses.

Voici peut être pourquoi aller devant Sainte Rita me soulageait du mal de dents.

 

Auparavant, les prêtres savaient où se situait la ligne de cuivre et en fonction des maux demandait de réciter 1-2 ou 3 chapelets.

La personne étant sur la ligne de cuivre repartait soulagée.

 

 

 

L’énergie des lieux et la puissance énergétique des personnes.

 

Les lieux énergétiques comme Lourdes ont des taux vibratoires bien plus élevés que nos lieux de vie.

 

L’eau de Lourdes ramenée à la maison a des vibrations bien plus élevées le 15 août le jour de l’Assomption, jour où des milliers de pélerins sont à Lourdes pour la vénérer.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0