Les Fêtes correspondent au cycle de la terre

L'origine des Fêtes

L’origine des dates de nos fêtes religieuses correspondent aux changements dans le cycle annuel de la terre, solstice et équinoxe.

Elles correspondent à certaines énergies que la chrétienté a rebaptisé en fêtes religieuses.

Pour moi, évidemment cela date, c’est en première candidature à l’université que j’ai découvert ces origines disons « païennes » et cela a ébranlé mes croyances en ayant l’impression que l’on m’avait caché des vérités.

 

Les fêtes en rapport aux cycles de la terre et aux points cardinaux

Actuellement, je trouve merveilleux de réaliser ces connexions non seulement par rapport aux cycles de la terre mais aussi par rapport aux directions.

Les fêtes sont en relation avec les directions : nord, nord-est, est, sud-est, sud, sud-ouest, ouest et nord-ouest.

L’origine de cette roue de la terre est très lointaine et certains parlent même de civilisations antérieures. 

Ces 8 périodes correspondent aux changements de rythme de cycle annuel de la terre et se traduisent en 8 fêtes.

 

 

Les Fêtes

• Nord : Imbolc, Fête du Renouveau, le 2 février,  pour dissiper la léthargie de l’hiver et préparer le printemps, fête de purification et de lumière. Dans la religion chrétienne, c’est la présentation de Jésus au temple et tous nous mangeons des crêpes à la Chandeleur.

• Nord-Est : Ostara, Fête de l’Eveil, équinoxe de printemps, le 21 mars. L’Ostara ( Pâques ) préchrétienne célébrait le retour de la vie, période de joie et de la germination.

• EST : Beltain, Fête de l’Espoir, le 1er mai, qui indique le début de l’été qui est annoncé par l’éclosion des fleurs d’aubépine.

• Sud-Est : Fête de l’Accomplissement, au solstice d’été, le 21 juin, indique le jour le plus long. La Fête de la St Jean célèbre l’apogée de la puissance solaire.

• SUD : Lugnasad, Fête des Premiers Fruits et du Rappel, le 1er août, période des récoltes, de l’énergie estivale.

• Sud-Ouest : Fête de l’Action de Grâce, équinoxe d’automne, le 22 septembre, l’époque de l’équilibrage, des fêtes de la moisson.

• Ouest : Samain, Fête du souvenir,  le 1er novembre. C’est à la fois le début de l’année nouvelle et la fin de celle qui s’achève. Considérée comme le point de départ de l’hiver et comme une porte entre le monde visible de la matière et le monde invisible de l’esprit, une période où de puissantes forces naturelles sont à l’œuvre. La fête Halloween l’associe aux fantômes et aux vampires et en est un vestige qui a perdu son sens premier. Dans la religion Chrétienne, c’est la Toussaint.

• Sud-Ouest : Yule, Fête de la Renaissance, Solstice d’hiver, le 22 décembre. Les graines enfouies dans le sol, commencent à donner signe de vie, même si cela ne se voit pas encore. Ces réjouissances chez nous correspondent à la fête de Noël.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0